Tabagisme : dépendance et sevrage

dependance-tabac-cigarette

Définition

Qu’est ce que la dépendance au tabac (ou tabagisme)

La dépendance au tabac, aussi appelé tabagisme, est un processus par lequel le fumeur se retrouve dans une position d’asservissement à cette substance, en provoquant un inconfort physique et/ou psychique lorsqu’il entame un sevrage

Le tabac est principalement composé de nicotine, de monoxyde de carbone et de goudrons, substances dangereuses pour la santé. La nicotine est spécifique dans sa capacité de créer un état de dépendance au tabac (le tabagisme), appelé aussi dépendance à la nicotine.

La nicotine, substance présente dans la plante du tabac, délivre une sensation de bien-être psychologique et physique limitée dans le temps, créant ainsi la base du mécanisme conduisant au tabagisme.

Symptômes

Quels sont les symptômes courant liés à la dépendance au tabac (ou tabagisme) ?

Pourquoi fume-t-on ? Quel est l’élément déclencheur ?

La première cigarette résulte souvent de la curiosité, de la recherche de nouvelles sensations, d’un besoin de s’émanciper en imitant les adultes, ou tout simplement de l’envie de faire comme les autres. Moyen de s’affirmer auprès des parents et de défier leur autorité, la première cigarette de l’adolescent peut malheureusement le transformer en un nouveau fumeur, qui luttera pendant des années contre son tabagisme.

Les causes du tabagisme sont diverses et propres à chacun. On fume par habitude, par besoin, par plaisir, pour gérer le stress, pour combler un manque, pour oublier les soucis quotidiens… Chaque fumeur possède sa propre raison de fumer. Dans tous les cas, une consommation régulière est synonyme de tabagisme.

Plusieurs types de dépendances sont décrits :

  1. La Dépendance au tabac « physique », conséquence de l’action de la nicotine. Les symptômes dus au tabagisme se traduisent par un fort désir de fumer et un syndrome de manque : nervosité et anxiété, agitation, irritabilité, troubles du sommeil, difficultés de concentration etc.
  2. La Dépendance au tabac « psychologique », apparaissant rapidement lors des premières cigarettes. Fumer devient une source de plaisir mais permet aussi d’apprivoiser stress et anxiété en procurant détente, plaisir, amélioration des capacités de concentration et même action antidépressive. Ce sont les effets psychoactifs du tabac qui sous-tendent cet aspect du tabagisme.
  3. La Dépendance au tabac « sociale », encouragée par la pression sociale ou la volonté de créer un environnement convivial. Cet aspect du tabagisme est lié à des lieux et des personnes, des contextes particuliers qui déclenchent l’envie de fumer. Avoir conscience de l’existence de ce mécanisme doit aider le fumeur qui veut en finir avec sa dépendance au tabac à développer d’autres schémas de fonctionnement.

Arrêter de fumer entraîne des symptômes de sevrage : une sensation d’inconfort psychologique et physique qui pousse à la rechute…

Traitements

Comment soigner la dépendance au tabac, comment se libérer du tabagisme ?

Si vous voulez arrêter de fumer, il faut tout d’abord la volonté d’arrêter : armez-vous d’une bonne dose de courage et de beaucoup de patience…
Plus la décision d’arrêter de fumer sera réfléchie, et plus les chances d’arrêt complet du tabagisme augmenteront.
Consultations auprès de spécialistes, patchs à la nicotine, cigarettes électroniques, traitements médicamenteux, l’hypnose : nombreux sont les moyens qui peuvent vous accompagner dans votre souhait de dire non au tabagisme !

Proches/familles

Comment puis-je accompagner un proche qui souffre de dépendance au tabac, comment aider un ami à se libérer du tabagisme ?

Cinq suggestions pour accompagner qui veut arrêter de fumer.

  • Être à son écoute et se rendre disponible, l’encourager en insistant sur les bienfaits d’arrêter de fumer ;
  • Proposer des activités en commun lui permettant de découvrir de nouvelles stratégies pour se détendre et lui éviter de déclencher des symptômes pérennisant le tabagisme ;
  • L’éloigner des situations favorisant l’envie de fumer ;
  • Le dissuader gentiment lorsqu’il réclame une cigarette ou même lorsqu’il souhaite respirer une bouffée. Cela équivaudrait à un retour dans l’univers de la dépendance au tabac ;
  • Le féliciter à chaque étape importante, l’encourager en lui rappelant que sa démarche est noble et bénéfique tant pour sa santé que… par ses conséquences financières ! Le tabagisme représente un coup important dans le budget loisir, le coût de cette dépendance devient évident après avoir arrêté de fumer.

Mes préconisations

J’interviens souvent quand un fumeur a échoué à plusieurs reprises d’arrêter de fumer. Je vois aussi d’anciens fumeurs qui ont développé un état dépressif ou une prise de poids importante après le sevrage. Il existe beaucoup de moyens d’arrêter de fumer : la difficulté est peut-être d’accepter de se faire aider et de choisir la bonne méthode.