La relaxation et méditation

meditation

La relaxation

La relaxation est un exercice qui contre la réaction de stress à un niveau physique et mental : vous vous concentrez sur les différentes parties de votre corps de façon séquentielle pour relâcher les muscles et les articulations ; vous contrôlez votre respiration en la rendant plus ample et plus régulière ; vous vous livrez à des exercices de visualisation de scènes ou de paysages agréables ; vous êtes guidé par les suggestions du thérapeute, ou vous vous faites vos propres suggestions… Au début, il est conseillé d’apprendre avec un spécialiste : seul vous n’y arriverez pas ! Le but de la relaxation est de rétablir l’équilibre entre les deux parties du système nerveux autonome : le sympathique et le parasympathique.

Deux techniques de relaxation sont particulièrement réputées : le training autogène du psychiatre allemand Johannes Heinrich Schultz et la relaxation musculaire progressive du psychiatre américain Edmund Jacobson. La recherche confirme un effet bienfaisant sur les troubles du sommeil, l’anxiété et la dépression, ainsi que sur l’hypertension et l’asthme.

La méditation

Proche de la relaxation, la méditation est souvent utilisée comme un « adjuvant » d’abord psychothérapique. Elle est devenue populaire dans les nations occidentales depuis les années 1970. Les exercices de méditation reposent sur une focalisation consciente de l’attention, qui évite ainsi pensées intrusives et ruminations mentales. Ils apaisent les douleurs musculaires et articulaires, l’asthme, ils atténuent les effets du burnout, ils favorisent le sentiment de bien-être, ils diminuent la pression artérielle et ils stimulent le système immunitaire.

Quelques exemples de techniques qui donnent un état de méditation (et de relaxation) : le yoga, la méthode Feldenkrais, l’autohypnose, le qi gong, le tai-chi-chuan, la pleine conscience (mindfulness), la sophrologie. Toutes font plus ou moins référence à de très vieilles techniques issues du bouddhisme, où la méditation peut mener à l’illumination. La méditation et la relaxation peuvent devenir des instruments importants de la lutte contre le stress, dans la mesure où leur pratique est régulière. Or, sur dix personnes qui s’inscrivent à une formation de pleine conscience, abord particulièrement en vogue actuellement, seulement cinq iront jusqu’au bout et pourront en recueillir des bienfaits.

La vie intérieure

Comme la méditation fait référence au bouddhisme, n’oublions pas les traditions des grandes religions monothéistes, plus proches de nos cultures. Citons les exercices spirituels de saint Ignace chez les catholiques, l’hésychasme chez les orthodoxes, la Hitbodedout dans le judaïsme et le soufisme dans l’islam. En fait, c’est la question de la « vie intérieure », spirituelle ou religieuse, qui se profile. Votre réponse sera tout à fait différente si vous êtes religieux, croyant ou non. Pour ceux qui veulent des preuves, certaines études ont pu confirmer un effet positif de la religion sur la santé par un effet « psycho-neuro-immunologique » ! Ce domaine peut bien sûr soulever des controverses… (Extrait de « L’Empire du Stress », pages 164-165)