Cyclothymie

cyclothymie

Définition

Qu’est-ce que la cyclothymie ?

La cyclothymie est un trouble de l’humeur persistant caractérisé par des épisodes dépressifs modérés qui alternent avec des épisodes d’excitation, sans que ces variations ne soient assez marquées pour poser un diagnostic de trouble affectif bipolaire.

Quelles sont les causes de la cyclothymie ?

Comme pour les autres troubles psychiques, les causes sont « multifactorielles » : des participations génétiques, congénitales, éducatives et sociales sont évoquées.

Symptômes

Quels sont les symptômes courants de la cyclothymie ?

La cyclothymie fait donc partie du spectre de la bipolarité avec une intensité des fluctuations moindres. Les épisodes d’excitation ou de baisse de l’humeur sont atténués et ne posent pas de handicap similaire au trouble bipolaire pour l’insertion sociale ou professionnelle. Toutefois elles créent un inconfort certain pour l’intéressé.

Traitements

Comment traiter une cyclothymie ?

Le traitement repose essentiellement sur un abord médicamenteux et psychothérapique.
Une prescription médicamenteuse peut être nécessaire en cas d’état euphorique (un neuroleptique) ou d’état dépressif (antidépresseur), ou encore un normothymique comme préventif (Théralite, Dépakote, Tégétol etc…)
Les psychothérapies ont aussi leur place : les thérapies cognitives et comportementales sont particulièrement recommandées, mais d’autres abords peuvent aussi être indiqués comme l’EMDR ou un abord systémique.

Proches/Famille

Comment puis-je accompagner un proche ou un ami qui souffre de cyclothymie ?

Si vous avez un proche souffrant de la peur de manger en public, il est bien sûr important d’être compréhensif, patient et d’éviter toute moquerie sur ses variations de l’humeur. S’il est trop excité ou au contraire déprimé, confiez-lui votre inquiétude à son égard pour l’amener à consulter ??

Mes préconisations

Mon retour d’expérience sur la cyclothymie.

J’ai eu des demandes de patients cyclothymiques ces dernières années, généralement des personnes jeunes (la trentaine) et dans certains cas de jeunes mères. C’est essentiellement un abord psychothérapique éclectique: EMDR, thérapies comportementales cognitives (en particulier pour l’affirmation de soi), abord systémique (pour oser changer son image par rapport à ses proches). Dans de nombreux cas on n’échappe pas à une prescription médicamenteuse en particulier antidépressive.