Hypomanie et manie

manie

Définition

Qu’est-ce que la manie ou l’hypomanie ?

La manie, ou un épisode manique, se caractérise par une augmentation de l’humeur, un état euphorique sans rapport avec un contexte particulier, et une excitation psychologique et physique. Un état hypomanie est une forme atténuée d’état maniaque.

Quelles sont les causes de la manie ou de l’hypomanie ?

Comme pour les autres troubles psychologiques, les causes sont « multifactorielles » : des participations génétiques, congénitales, éducatives et sociales sont évoquées. Manie et hypomanie évoluent généralement dans le cadre d’un trouble bipolaire. Certains états d’excitations similaires peuvent être provoqués par des substances médicamenteuses ou des toxiques, ou survenir lors de maladies.

Symptômes

Quels sont les symptômes courants de la manie ou de l’hypomanie ?

Les personnes souffrant de manie présentent fréquemment :

  • Hyperactivité, idées de grandeur ;
  • Moindre besoin de sommeil ;
  • Logorrhée (le patient parle tout le temps) ;
  • Distractibilité (il saute du coq à l’âne…) ;
  • Désinhibition : sexuelle mais aussi des dépenses inutiles.

La personne qui présente un état maniaque est difficilement supportable pour l’entourage. Ce n’est pas un état d’excitation qui se limite à quelques heures : l’excitation dure habituellement au minimum une semaine.
L’état hypomane est une forme atténué de l’état maniaque, avec par un moindre impact sur la vie professionnelle et sociale.
Notez que le mot « maniaque » est utilisé ici avec un sens différent de celui du français de tous les jours !

Traitements

Comment traiter un état maniaque ou une hypomanie ?

Le traitement repose essentiellement sur un abord médicamenteux. L’état maniaque est une urgence nécessitant souvent un séjour hospitalier, et l’état hypomane nécessite un traitement institué par un spécialiste. Généralement sont prescrits des traitements tranquillisants neuroleptiques.
A distance de l’état maniaque ou hypomane, c’est la prise en charge habituelle du trouble bipolaire.

Proches/Famille

Comment puis-je accompagner un proche ou un ami qui a un épisode maniaque ou hypomane ?

Si vous avez un proche dans cet état il faut l’amener aux urgences près de chez vous, ou contacter son médecin ! S’il n’est pas trop excité peut-être pourriez-vous le persuader de reprendre son traitement habituel ?

Mes préconisations

Mon retour d’expérience sur les épisodes maniaques et hypomanes.

Traiter un patient en épisode maniaque dans un cabinet libéral est pratiquement impossible. Beaucoup de ces patients sont tellement excités qu’ils fuient les psychiatres !
Beaucoup repose sur la prévention : nouer une alliance thérapeutique assez solide pour que le patient nous appelle quand ils sentent l’épisode arriver…