Mon ado à des symptômes qui me font craindre l’anorexie, que dois-je faire ?

anorexie-ado

Vous voyez votre ado maigrir, éviter certains aliments, s’adonner au sport de façon intensive, fuir la table familiale… Bref tout cela vous fait penser à un syndrome d’anorexie : que faire ? Voici quelques conseils, surtout à un stade initial quand il ne reconnait pas le problème.

Vous lui exprimez votre inquiétude sans toutefois lui mettre la pression pour manger plus, ce qui aurait immanquablement l’effet inverse ! Le plus que vous pouvez faire c’est de parler de votre inquiétude pour son état physique…

Vous en parlez à son médecin généraliste et vous lui envoyez votre ado en consultation. A défaut vous l’adressez à un nutritionniste qui connaît bien les troubles du comportement alimentaire, en particulier l’anorexie. Ces consultations sont fondamentales pour gérer le risque de dénutrition.

Vous vous remettez en cause : les chats ne font pas des chiens ! Des ados qui souffrent d’anorexie ont généralement des parents obsédés par leur poids ou les régimes ; ou des parents très stressés. Il existe des groupes de parents d’anorexiques qui peuvent vous aider. Souvent une thérapie familiale ne peut faire que du bien, surtout à un stade initial où l’ado ne fera pas une démarche psy lui-même.

Vous vous renseignez sur l’atmosphère de l’école : il peut y avoir des « épidémies d’anorexie » et cela posera la question du changement d’établissement… Certaines activités comme la danse classique, l’escalade ou le marathon sont aussi favorisantes : il faudra le signaler au médecin !

L’anorexie est une affection sérieuse qui fait des dégâts : votre rôle sera de s’assurer qu’un cadre de traitement est mis en place, en s’appuyant sur des professionnels. Vous ne pouvez pas guérir votre enfant, ça ne sert à rien non plus de vous culpabiliser ! Mais il est hautement souhaitable que vous vous remettiez en cause pour participer à sa guérison !