Le sport

pratiquer-sport

Le sport : un antidépresseur efficace

Des activités physiques de loisir, en endurance (aérobie) et mixtes puissance-endurance (aérobie et anaérobie) ont des conséquences bénéfiques sur notre équilibre psychique. Ainsi, elles diminuent le risque d’apparition de symptômes dépressifs et les atténuent quand ils sont présents avec une efficacité comparable à celle des médicaments antidépresseurs. Un programme structuré d’exercices, pratiqués deux fois par semaine, est une des meilleures défenses contre le stress et l’anxiété sur le lieu de travail !

Si vous êtes convaincu, reste à chercher l’activité qui vous convient !

Quel sport choisir ?

Une activité physique agréable et ludique, qui fait rencontrer du monde, qui peut se pratiquer en famille ou entre amis, qui relaxe le corps et l’esprit. Il ne sera pas difficile de la poursuivre à long terme ! Privilégiez les activités et les sports d’endurance :

  • en commençant par la promenade,
  • jouer avec les enfants,
  • le jardinage, etc. ;
  • et allant jusqu’à la marche rapide,
  • le jogging,
  • le cyclisme,
  • la nage,
  • la danse,
  • l’aviron,
  • le ski…

Qu’est-ce que vous devriez éviter ?

Une pratique dont l’objectif serait de changer son image corporelle pour plaire aux autres, des activités qui coupent de l’entourage ou qui deviennent obsessionnelles. Méfiez-vous des salles de sport ! Beaucoup deviennent membres et n’y mettent jamais les pieds ! Et ils ont raison : c’est ennuyeux.
Si toutefois vous y pensez, posez-vous ces questions : allez-vous vraiment aimer ? Irez-vous pour le plaisir et la détente ou pour ressembler à un mannequin ?
Les salles de gym sont un des signes des maux de notre société : narcissisme et individualisme… (Texte adapté du livre « L’Empire du Stress »)