Peur de l’avion

peur-de-l'avion

Définition

Qu’est-ce que la peur de l’avion/aérophobie ?

La peur de l’avion ou aérophobie est une peur déraisonnable de prendre l’avion. Comme pour toutes les phobies, la personne atteinte de peur de l’avion ne ressent aucune crainte tant que le stimulus phobique (le voyage en avion) est absent. C’est seulement quand un voyage en avion est prévu que l’anxiété survient.

Quelles sont les causes de la peur de l’avion ou aérophobie ?

Il est difficile à trouver des causes précises de la peur de l’avion ou aérophobie. Dans certains cas on identifie des antécédents de voyages qui se sont mal passés : voyages en avion avec des turbulences par exemple, mais aussi des expériences de panique dans d’autres transports où la personne s’est sentie emprisonnée : métro ou RER, train (TGV, Eurostar), ou même l’ascenseur. Dans la majorité des cas de peur en avion on ne retrouve pas d’antécédents particuliers, mais il est fréquent que la peur de l’avion ou aérophobie soit associée à d’autres phobies des transports.

Symptômes

Quels sont les symptômes courants de la peur de l’avion ou aérophobie?

Les personnes souffrant de peur de l’avion ou aérophobie ressentent une anxiété anticipatoire à partir du moment où un voyage en avion est planifié. Cette anxiété anticipatoire s’accroit au fur et à mesure que la date du voyage s’approche pour devenir intense dans les quelques heures précédant le vol. Il est fréquent de souffrir d’insomnie la nuit avant le voyage et de ressentir un inconfort important sur le trajet conduisant à l’aéroport, jusqu’à la salle d’embarquement.
Une fois dans l’avion, l’état anxieux peut fluctuer en fonction des conditions du voyage : certains souffriront d’anxiété intense tout au long du voyage avec des crises de panique, alors que d’autres connaitront des fluctuations et des moments d’accalmie. Habituellement il y a une hyper-vigilance à l’environnement : les personnes souffrant de peur de l’avion seront ainsi très attentifs à tout bruit qui pourrait être inquiétant, mais aussi à ne pas montrer leur malaise aux autres passagers ou au personnel de bord.
Dans certains cas, il y a un évitement total des voyages en avion, la personne avouant sa peur de l’avion, ou plus souvent trouvant des prétextes variés pour annuler ses voyages. Cette situation peut créer un handicap professionnel chez ceux qui sont amenés à faire des déplacements d’affaires.
La phobie anticipatoire peut aussi concerner les proches : ainsi un père de famille phobique sera particulièrement anxieux quand ses enfants font un trajet en avion.

Traitements

Comment guérir d’une peur de l’avion ou aérophobie ?

Le traitement d’une peur de l’avion ou aérophobie peut s’envisager à différents niveaux…

Les compagnies aériennes proposent des stages qui aident certains. Les stages les plus « efficaces » contre la peur de l’avion prévoient un vol accompagné par les organisateurs du stage, donc une mise en situation. Souvent ce n’est pas suffisant, d’où des demandes de suivi psy…

Un suivi par un psychiatre/psychothérapeute peut d’abord se focaliser sur l’apprentissage de techniques de relaxation qui aident le phobique à faire descendre son niveau de stress pendant son voyage. La prescription de tranquillisant à prendre avant et pendant le voyage peut être nécessaire, et elle rassure l’intéressé…
Selon la demande et le temps imparti, un suivi plus « profond » peut être proposé : il cherchera à diminuer le niveau d’anxiété de personnes généralement en « hyper-contrôle ». Ce type d’accompagnement est à envisager particulièrement pour les personnes amenées à voyager fréquemment.

Proches/Famille Comment puis-je accompagner un proche ou un ami qui souffre d’une peur de l’avion ou aérophobie ?

Si vous avez un proche souffrant d’une peur de l’avion ou d’aérophobie, il faut d’abord faire preuve de compréhension et de soutien. Toutefois la compréhension ne devra pas aller jusqu’à vous priver de voyage vous-même lorsqu’il est anxieux de vous savoir en avion ! Au contraire, cela peut même être une raison supplémentaire pour qu’il cherche une aide pour traiter sa phobie !

Mes préconisations

Mon retour d’expérience sur les phobies d’avion ou aérophobie.

C’est un type de suivi que j’apprécie particulièrement : je le prends comme un « challenge », l’objectif est que le voyage se passe bien ! Je recommande de commencer le suivi plusieurs mois avant le voyage, ce qui laisse le temps de faire un suivi plus approfondi : en général l’apprentissage de techniques de relaxation n’est pas suffisant pour garantir un voyage confortable. Je considère que ce suivi doit être un véritable accompagnement : dans la mesure du possible, j’essaie de me rendre disponible pour avoir des entretiens quand le phobique est dans la salle d’embarquement, ou dans un aéroport de transit. Mon suivi est complémentaire aux stages proposés par les compagnies aériennes.