Peur de perdre du poids

peur-perdre-du-poids

Définition

Qu’est-ce que la phobie de perdre du poids ?

La phobie de perdre du poids survient chez des personnes qui sont convaincues qu’elles ne peuvent maintenir leur poids qu’au prix d’un effort conscient de prise d’aliments ou d’exercice physique (pour maintenir la masse musculaire).

Quelles sont les causes de la phobie de perdre du poids ?

Comme pour les autres troubles anxieux, les causes de la phobie de perdre du poids sont « multifactorielles » : des participations génétiques, congénitales, éducatives et sociales sont évoquées. Il peut y avoir des antécédents traumatiques : par exemple un proche décédé dans un état cachectique (très amaigri).

Symptômes

Quels sont les symptômes courants de la phobie de perdre du poids ?

Les personnes souffrant de phobie de perdre du poids ont une peur obsessionnelle de perdre du poids, c’est-à-dire que cette peur envahit leur champ de conscience de façon déraisonnable. Pour se tranquilliser, elles s’obligent à manger, en particulier des aliments caloriques, ou à faire des exercices pour gagner en masse musculaire. A noter qu’elles sont convaincues que cette perte de poids peut survenir très rapidement si elles ne mangent pas suffisamment… Elles sont aussi très sensibles à toute remarque de l’entourage sur leurs variations pondérales : inquiètes si on leur dit qu’elles ont maigri !
Ces angoisses de perte de poids surviennent généralement chez des jeunes qui ont à la base un gabarit mince…

Traitements

Comment traiter une phobie de perdre du poids ?

Le traitement repose essentiellement sur un abord psychothérapique.
Les psychothérapies cognitives et comportementales sont particulièrement recommandées, en individuel et en groupe, mais d’autres abords peuvent aussi avoir leur place comme les thérapies systémiques et l’EMDR. Chez ces patients on retrouve des éléments de troubles du comportement alimentaire associés à des éléments obsessionnels et d’anxiété sociale
Proches/Famille Comment puis-je accompagner un proche ou un ami qui a peur de perdre du poids ?

Si vous avez un proche souffrant de phobie de perdre du poids, il est bien sûr important d’être compréhensif, patient et d’éviter toute moquerie. Une attitude de « bienveillante neutralité » est de mise, car vos réassurance sur le fait qu’il aurait pris (ou perdu) du poids ne peuvent réellement le rassurer. Il faudrait mieux lui proposer des activités qui l’éloignent de cette préoccupation, et lui montrer que vous l’acceptez comme il est !

Mes préconisations

Mon retour d’expérience sur la phobie de perdre du poids.
J’ai eu des demandes d’aide pour des personnes souffrant de phobie de perdre du poids de la part de jeunes adultes fréquentant souvent la salle de sport et présentant des symptômes d’anxiété sociale. Ce sont habituellement des prises en charge assez longues, mais je n’ai vu jusqu’à présent que des succès…