Comment gérer son sommeil en été ?

Gérer son sommeil en été

Quelles sont les précautions à prendre pour bien dormir l’été ?
Différencions plusieurs situations pouvant survenir pendant la période d’été d’été.

· Vous restez chez vous : la seule différence est le changement de température et la luminosité. Les recommandations habituelles sont , pour mémoire : pas d’excitant (thé, café, colas…) en fin de journée, pas de nourriture trop lourde, pas de bain ou de douche chaude avant le coucher, pas d’écran allumé dans la chambre et laisser un intervalle de temps entre l’ordinateur ou la télévision et le coucher. S’il fait chaud, gardez la température fraiche dans la chambre en fermant les volets pendant la journée ; fermez les volets aussi lorsque vous dormez. Il est conseillé de bien s’hydrater, d’autant plus en cas d’air climatisé.

· Vous voyagez en restant dans le même fuseau horaire. La seule différence est le lieu : les bruits sont différents, la literie peut être plus dure ou plus molle. Les mêmes recommandations que dans la situation précédente sont valables. Pour avoir une chambre fraîche dans un hôtel sans subir le bruit de la climatisation, vous pouvez rafraîchir la chambre en fin de journée et couper le système quand vous vous couchez.

· Vous voyagez en changeant de fuseau horaire, vous exposant au risque de « jet lag ». Certains essaient de s’acclimater au changement d’heure en se couchant plus tôt (si on va vers l’est) ou plus tard (déplacement vers l’ouest) dans les jours précédant le départ. Sur prescription du médecin, des somnifères favorisant l’endormissement peuvent être momentanément prescrits ou de la mélatonine. Arrivé sur place, il conseillé de s’exposer à la lumière du matin ; de même une marche peut aider à synchroniser l’organisme aux nouveaux horaires.

S’il est souvent conseillé de garder les mêmes horaires de coucher et de lever pendant les vacances que le reste de l’année, des études ont rapporté que les salariés ne dormaient pas assez en général, ce qui les expose à des risques d’accidents : un tiers des salariés américains dormiraient en moyenne moins de 6 heures par nuit. Ainsi se développe un « tourisme du sommeil » où des stages sont proposés pour récupérer la « dette de sommeil » et développer de bonnes habitudes.
Dans tous les cas profitez des vacances pour vous écouter et vous connecter à votre rythme naturel. Ceux qui le sentent sont encouragés à faire une sieste après le déjeuner !

VOIR TOUS LES ARTICLES