En cas de dépression, les médicaments sont-ils incontournables ?

Voir toutes les vidéos sur Psy Files

Intervieweur : Bonjour Docteur Bagot.

Dr. Bagot : Bonjour.

Intervieweur : Aujourd’hui nous allons aborder la question de la dépression. Et notre première question est : en cas de dépression, les médicaments sont-ils incontournables, ou il y a t-il d’autres solutions ?

Dr. Bagot : Théoriquement les médicaments ne sont pas incontournables, en particulier dans les dépressions légères où une démarche psychothérapique devrait pouvoir suffire. Il y a des données montrant que le sport par exemple est très efficace pour diminuer les symptômes dépressifs. Mais si la personne n’a pas fait de sport avant sa dépression, c’est un moment difficile pour s’y mettre, car dans un état dépressif on se sent fatigué, épuisé. Cela est donc théorique.

Malgré la réticence de beaucoup de patient qui viennent me voir souvent pour prendre des médicaments antidépresseurs, c’est le meilleur moyen à court terme pour donner une porte de sortie à la dépression, retrouver de l’énergie, retrouver une vision positive de la vie, ce qui se passe généralement après deux à trois semaines après le début de la prise de médicaments antidépresseurs.

Les gens sont réticents parce qu’ils ont entendus à droite à gauche des problèmes par rapport à la dépendance. Je rappelle que les antidépresseurs n’ont pas été incriminés pour leur dépendance mais c’est plutôt les tranquillisant les benzodiazépines qui sont incriminés pour leurs dépendances bien que cela soit tout à fait gérable. Mais les antidépresseurs beaucoup moins. Même si les antidépresseurs ne sont pas obligatoires dans un état dépressif c’est quand même le moyen qui permet aux personnes d’aller mieux le plus rapidement possible.

Cela n’es pas un luxe, car l’état dépressif à un impact sur la qualité de vie et aussi sur le relationnel. Le conjoint peut ressentir l’irritabilité dans laquelle est la personne dépressive, mais aussi au boulot où il y a des problèmes relationnels à cause de cette irritabilité. Mais la personne à aussi une baisse de son énergie, une baisse de ses moyens de concentration et une baisse de ses moyens de mémorisation et il semble donc moins efficace. Donc les antidépresseurs sont quand même bien utiles.

VOIR TOUS LES ARTICLES