La Web-Série – « Suis-je normal Docteur ? » Épisode 3 « Likez–Moi »


Voir toutes les vidéos sur Psy Files

Intervieweur :

« Bonjour Docteur Bagot.
Nous nous interrogions sur les profils accessibles par tous sur les réseaux sociaux et la notion de normalité ? En effet, désormais, chacun expose sa vie, ses loisirs, son cursus et ses compétences sur le web. Et il doit être noté par la communauté. C’est devenu une « normalité » mais quelles en sont les conséquences ?
»

Dr. Bagot :

« Évidement, il y a une influence des réseaux sociaux. Je m’aperçois que dans la sphère privée, il y a une forme de « peopolisation * » qui se crée : « C’est-à-dire qu’il faut se mettre en valeur, se montrer sur le web et faire des choses extraordinaires. ».

Par exemple, dans la tranche des 20-30 ans, je remarque des rituels et des obligations qui se développent et qui deviennent très rigides. Je suis d’ailleurs surpris des rituels qui existent actuellement, par exemple, sur les enterrements de vie de jeunes filles et de garçons.

Il y a des jeunes des classes moyennes, dans des grandes villes comme Paris, qui sont prêts à dépenser des sommes importantes pour « briller » sur les réseaux sociaux, alors qu’ils n’en ont pas les moyens financiers. Ils organisent des voyages onéreux pour éblouir leurs amis sur les réseaux sociaux. Je connais une personne qui est partie jusqu’en Afrique du sud pour ce type d’événement. Et une autre également qui a réalisé sa demande en mariage dans un hélicoptère au-dessus de Manhattan.

Ces personnes adoptent se type de comportement pour non seulement impressionner leurs proches, mais également pour répondre à une forme de compétition qui se développe : « c’est à celui qui fera la chose la plus originale qui sera le plus populaire. ». Bien évidemment, il faut filmer et diffuser « l’exploit » sur différents réseaux sociaux type Facebook, Youtube.

Il y a quelque temps, j’ai également appris qu’un français avait réalisé une demande en mariage à Central Park avec une chorale de Negro Spiritum. Tout cela bien évidemment a été publié sur Facebook, toujours dans l’optique de faire mieux que les autres.

Cette « normalité » rentre dans une forme de compétition où le but est de montrer que l’on est mieux que les autres, que l’on a plus de moyens et que l’on est plus heureux que les autres.
Le paradoxe, c’est qu’en parallèle, on observe une durée de vie moyenne des couples et des mariages de plus en plus fragile, cela peut être inquiétant. On valorise l’image, au détriment du fond. »

* « La peopolisation est la propension des médias à accorder de l’importance aux personnalités du monde du spectacle, de la politique et du sport en étalant au grand jour leur vie privée. » – Source Wikipédia

VOIR TOUS LES ARTICLES