La Web-Série
« Suis-je normal Docteur ? »
Épisode 4 « Je réussis, donc je suis »


Intervieweur :

« Bonjour Docteur Bagot. Dans la suite de la série « Suis-je normal Docteur » qu’en est-il de la notion de normalité et de réussite ? »

Dr. Bagot :

« Actuellement, je trouve que les schémas de « normalité » et de « réussite » sont extrêmement pauvres. Autrefois, dans ma jeunesse, nous avions des exemples de réussite qui n’étaient pas exclusivement pas liés à la réussite matérielle. Nous avions des icônes comme Marie Curie ou Albert Schweitzer, par exemple.

Aujourd’hui, les schémas sont beaucoup plus « pauvres », car ils sont représentés par des « peoples ». En effet, ces schémas se rapprochent uniquement de célébrités médiatisées et on observe une peopolisation* de la société : « Il faut être beau, il faut être riche, il faut avoir de belles voitures et il faut avoir de l’argent ». Beaucoup de personnes imaginent que cette pseudo-célébrité et la réussite matérielle sont les seuls objectifs à atteindre pour être heureuses.

Dans certains cas, les images renvoyées par la notion de « normalité » peuvent conduire au Burn-out. Par exemple, des jeunes gens, brillants qui ont fait de bonnes écoles, vont chercher des postes qui correspondent à ces schémas et ce qu’ils appellent « la voie royale ». Ces jeunes finissent par faire un burn-out, car les postes ne correspondent pas à leur réelle identité ou à ce qu’ils peuvent faire, et à ce qu’ils aiment réellement faire.

J’observe donc assez fréquemment des burn-out chez les 25-35 ans, car ces jeunes se perdent dans ces images de normalité, de réussite, qui sont extrêmement « pauvres » et peu intéressantes dans beaucoup de cas.

J’ai vu de nombreuses personnes « normales » avoir réussi et pourtant être très malheureuses. Par exemple, une personne durant une consultation me disait : « j’ai fait une grande école de commerce en France, un NBA aux États-Unis dans une université prestigieuse, j’ai monté une entreprise dans la Silicon Valley qui marche bien et néanmoins, je ne suis pas heureux ».

J’avais envie de répondre à cette personne « Mais où avez-vous trouvé ces bonnes idées ? ». Malheureusement, cette personne pensait que répondre aux injonctions de réussite sociale était la clef du bonheur.

* « La peopolisation est la propension des médias à accorder de l’importance aux personnalités du monde du spectacle, de la politique et du sport en étalant au grand jour leur vie privée. » – Source Wikipédia

VOIR TOUS LES ARTICLES